14/06/2018

THERMOBRIKK® : la première brique réfractaire noire qui tient ses promesses

THERMOBRIKK®, ça ne vous dit rien ? Inventé par Rüegg, ce matériau unique est la première brique réfractaire noire qui tient ses promesses !

Pleine de qualités

THERMOBRIKK® possède d’étonnantes propriétés physiques, telles que la longévité et la stabilité ainsi que des influences positives sur le processus de combustion. L’excellente combinaison des propriétés d’accumulation et de rayonnement accroît le degré d’efficacité thermique et réduit les émissions des foyers équipés de cette brique noire.

Grâce à THERMOBRIKK®, il est plus facile pour Rüegg de respecter les valeurs de seuils imposées par des législations qui se durcissent inéluctablement. Que ce soit sur le plan des émissions ou du degré d’efficacité, les foyers équipés de notre brique noire sont déjà prêts pour demain.

Résistante au temps

Même après de nombreuses flambées, elle reste noire, son élégance intemporelle correspond parfaitement aux exigences esthétiques d’aujourd’hui.

Son grand atout ?

Sa praticité ! Et pour cause, les matériaux réfractaires THERMOBRIKK® pour les foyers Rüegg sont composés d’éléments modulaires. Ces éléments unitaires s’assemblent à la perfection. Chaque élément est léger et facile à mettre en place. Il n’y a donc pratiquement aucun risque d’endommagement lors de la mise en place. Mais si un élément devait néanmoins se casser, il est très facile de le remplacer soi-même. Rüegg s’engage à vous acheminer une pièce de rechange sur simple demande.

Un gain de temps, d’argent et de sérénité !

L’histoire d’une invention astucieuse

Depuis de nombreuses années, les fabricants de chamotte sont à la recherche de la bonne formule pour fabriquer une paroi interne de foyer la plus noire possible, pour des raisons esthétiques. Toutes les recherches aussi poussées soient-elles, n’ont eu à ce jour que de faibles résultats. Peu de fournisseurs sont en mesure de produire une chamotte qui conserve sa couleur noire après une longue période de chauffe.

De nos jours, on répond essentiellement au souhait de matériaux noirs en proposant plaques en acier ou en fonte noire. Même si ce sont de belles variantes, leurs propriétés thermiques sont nettement inférieures à celles des foyers équipés de briques réfractaires.

Si l’on privilégie l’esthétique noire de l’acier, il faut s’accommoder d’un processus de combustion moins performant qui va de pair avec une hausse des émissions toxiques et une baisse d’efficacité. Et si l’on s’intéresse à la qualité de l’air, la plaque en acier est indiscutablement un second choix.

Et puis un jour, dans un petit laboratoire, un inventeur s’est mis en tête de développer un habillage de foyer de couleur noire. Il a tout mis en oeuvre avec passion pour donner vie à son idée et il a fini par y arriver seul ! Il a évalué des milliers de mélanges, a testé des ingrédients provenant des contrées géologiques les plus reculées du monde et compacté des centaines d’échantillons de matériaux.

Les modèles mis au point par notre inventeur ont été soumis à tous les tests de résistance imaginables en multipliant les déceptions… Le matériau perdait soit sa couleur, soit sa résistance, soit la netteté de ses découpes, soit ses propriétés physiques ou tout à la fois ! Déterminé, il finit un jour par découvrir une piste encourageante qui l’incita à persévérer ses expérimentations. Toujours convaincu qu’une brique noire réfractaire exploitable dans un foyer en fonctionnement était promise à un avenir commercial exceptionnel.

Personne n’avait jamais vu un tel produit

En 2011, les représentants de Rüegg découvraient enfin cette plaque invraisemblable : un noir profond, une structure en surface très lisse et des arêtes d’une netteté exceptionnelle. Les contrôles les plus sévères ont été réalisé afin de garantir une qualité exemplaire, qui répond aux normes.

Les tests de résistance se sont enchaînés et malgré cela, la couleur restait invariablement identique.

Personne dans le monde du feu n’avait encore jamais vu un tel produit. L’invention a naturellement fait l’objet d’un dépôt de brevet Rüegg et a été appelée THERMOBRIKK®.

brique réfractaire